Appelez-nous ! 04 56 85 49 15


Savoir identifier

Les troubles alimentaires

Les troubles alimentaires découlent souvent de problématiques plus profondes (mésestime de soi, difficultés relationnelles, régulation émotionnelle compliquée…). Notre équipe est là pour vous accompagner dans la résolution de ces troubles alimentaires en travaillant sur les différents axes bio-psycho-sensoriels, émotionnels, relationnels et corporels, dans une approche non restrictive de l’alimentation.
« Aujourd’hui, on peut guérir d’un trouble alimentaire. Laissez-nous vous aider à entreprendre le chemin vers votre propre liberté. »
Maryline Paoli Didry

Surpoids, Obésité : mincir autrement !

Votre poids fait le « yoyo », il est difficile pour vous de perdre du poids, vous avez fait des régimes sans avoir durablement perdu du poids, vous ne supportez plus votre corps, Nous vous proposons de mincir autrement, sans restriction alimentaire.

Perdre du poids peut sembler facile. Comme beaucoup disent « si on veut on peut » sauf que cette phrase tant et tant répétée met à l’échec un bon nombre de personnes.
La question n’est pas de vouloir !! Car tout le monde VEUT perdre du poids pour se sentir mieux et se conforter au modèle sociétal.
Parfois, la mise en œuvre volontaire des choses fonctionne si bien que votre fierté s’expose aux regards des autres : « j’y suis arrivée !» , mais ce qui devient dur est de se voir reprendre tous ces kilos.
Et chaque année, le film de votre vie recommence… reperdre du poids, faire attention sans cesse, et dès que vous lâchez, catastrophe !! Chaque année vous essuyez les échecs… vous vous dévalorisez de plus en plus…

 

Aujourd‘hui le suivi comportemental alimentaire travaille sur les causes des prises de poids et vous aide à vous comprendre, et par conséquent permet de retrouver un poids stable et durable.

Il n’existe pas une seule méthode pour mincir, pas 10 méthodes, Mais une méthode propre à chaque individu, C’est à dire autant de méthodes que d’individu : Car nous sommes tous différents.

Les régimes font prendre du poids !

Selon une étude de l’Anses, 80 % des personnes ayant fait un régime reprennent leur poids initial, voire plus, au bout de 2 ans… Et les études au niveau mondial montrent que le pourcentage monte à 90-95%...
Maigrir sans régime est possible ! Nous vous accompagnons dans votre démarche, sans aliment interdit ni restriction alimentaire, grâce à un travail sur votre comportement alimentaire et votre relation à la nourriture afin de vous permettre de vous reconnecter à l’alimentation intuitive aidant à la régulation naturelle du poids.

Anorexie mentale

C’est une restriction des apports énergétiques par rapport aux besoins, conduisant à un poids significativement bas compte tenu de l’âge, du sexe, du stade de développement et de la santé physique. Est considéré comme significativement bas un poids inférieur à la norme minimale ou pour les enfants et les adolescents, inférieur au poids minimal attendu.

Chez la personne cela se caractérise par la peur intense de prendre du poids ou de devenir gros et le comportement persistant interfère avec la prise de poids, alors que le poids est significativement bas.

C’est aussi une altération de la perception du poids ou de la forme de son propre corps, que l’on nomme aussi Dysmorphophobie. Cela entraine une influence excessive du poids ou de la forme corporelle sur l’estime de Soi et un manque de reconnaissance persistant de la gravité de la maigreur actuelle.

Boulimie

C’est la survenue récurrente d’accès hyperphagiques que l’on nomme aussi crises de gloutonnerie ou binge-eating. Un accès hyperphagique répond aux deux caractéristiques suivantes :

  • Absorption, en une période de temps limitée (moins de deux heures), d’une quantité de nourriture largement supérieure à ce que la plupart des gens absorberaient en une pèriode de temps similaire et dans les mêmes circonstances.
  • Sentiment d’une perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant la crise (sentiment de ne pas pouvoir s’arrêter de manger, ou de ne pas pouvoir contrôler ce que l’on mange, ou la quantité que l’on mange)

Dans la boulimie, il y a des comportements compensatoires inappropriés et récurrents visant à prévenir la prise de poids, tels que : vomissements provoqués : emploi abusif de laxatifs, diurétique ou autres médicaments ; jeûne, exercice physique excessif.

Les crises et les comportements compensatoires inappropriés surviennent en moyenne, au moins une fois par semaine pendant 3 mois.

L’estime de Soi est influencée de manière excessive par le poids et la forme corporelle. Le trouble ne survient pas exclusivement pendant des épisodes d’anorexie mentale.

Hyperphagie - Binge eating disorder

L’hyperphagie possède les caractéristiques identiques à la boulimie sans les comportements compensatoires.

Les accès hyperphagiques sont associés à au moins trois des caractéristiques suivantes :

  • Manger beaucoup plus rapidement que la normale,
  • Manger jusqu’à éprouver une sensation pénible de distension abdominale,
  • Manger de grandes quantités de nourriture en l’absence d’une sensation physique de faim,
  • Manger seul parce que l’on est gêné de la quantité de nourriture que l’on absorbe,
  • Se sentir dégouté de soi-même, déprimé ou très coupable après avoir mangé.